Ensemble sur la planète nous créons l’image, l’icône, le messie ou le diable.

La mémoire a cette qualité étrange, contradictoire en apparence, de renforcer le contour des souvenirs au lieu de les estomper.
En passant des couleurs naturelles aux teintes sépia, les lignes se dégagent et révèlent l’architecture des choses. (Marie Nimier)

Michael Jackson, nous l’avons tous connu, et nous l’avons plus ou moins oublié, il passait de moins en moins à la radio. Puis il y a eu déclic, sa mort. Ce déclic a fait que les souvenirs, proches ou lointains, enregistrés, conservés ont été restitués. C’est notre mémoire qui est entré en action pour nous restituer le contour des souvenirs qui joint à notre imagination ont fait resurgir un événement, un moment, une époque.

Medias, internet et mondialisation aidant, nous reconstituons ce qui a été et ne pourra plus être. Car ainsi va la vie, ce qui est a l’instant devient du passé, et il ne reste que souvenirs et mémoire. Les souvenirs ne suffisent pas, il faut avoir de la mémoire pour les reconstituer. L’imagination en est le maquillage.
Ensemble sur la planète nous créons l’image, l’icône, le messie ou le diable.

memoire, souvenirs et imagination

memoire, souvenirs et imagination

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :