Sans pesticides s’il vous plait ou pour un G20 bio

Le terme de pesticides recouvre « trois types de substances : les herbicides ou désherbants (contre les mauvaises herbes), les fongicides (contre les champignons et les moisissures) et les insecticides ».
Pour les légumes, le dépassement de ces taux concerne essentiellement les poivrons, piments, tomates, poireaux, laitues et épinards.
Quand aux fruits, les plus touchés sont les fraises, les mandarines et les raisins.

Popeye et les spinach (epinard)

Popeye et les spinach (epinard)

« Plus le temps de stockage est long, plus les produits contaminés migrent de la peau vers le fruit ». La pomme peut être contaminée jusqu’à 5 millimètres sous la peau du fruit parait-t-il.

Alors comment faire pour les éliminer ? En lavant les fruits et légumes. Il vaut mieux cuire à la vapeur qu’à l’eau. Pour les aliments comme le chou, la laitue,… il est préférable de retirer les feuilles externes et le trognon. L’épluchage réduit beaucoup les risques, mais retire aux aliments certaines de leurs vertus nutritionnelles.

Quelle est l’ alternatives ? « Manger bio reste la voie royale » et demander un G20 bio. C’est bien beau l’économie, la finance mais la voie alimentaire n’est pas moins importante.

que manger ?

que manger ?

One Response to Sans pesticides s’il vous plait ou pour un G20 bio

  1. souklaye dit :

    En cette veille de préliminaire politique et d’orgie économique que représente le G20, nous assistons quelque peu apathiques – car trop habitués – aux promesses obligatoires des dirigeants, à l’astrologie technocratique de l’opposition en vigueur dans le pays concerné et à l’abnégation touchante des alter-machins étant contre tout ou pour rien.
    L’opération de communication élaborée pour corroborer un diagnostic commun face à la crise et, plus encore, les effets d’annonce coincés entre le miracle de la guerre et le mensonges tacite précédés laborieusement par un appel d’offre à la bonne volonté des peuples et le cœur de chacun, me rappellent le processus de récolte de fond de ces soirées de lutte contre les maladies immunodéficientes.
    Mais ce que je trouve le plus malhonnête dans la contestation de ceux qui en ont les moyens, c’est peut-être leur perpétuel étonnement de cocu et leurs revendications de mijaurées qui réclament un orgasme à un eunuque.
    La suite ici : http://souklaye.wordpress.com/2009/03/28/best-of-anticipation-le-g20-du-chacun-pour-soi/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :