Un jour de 2009

Un jour de 2009, un jour d’hiver comme tous les autres, ici il pleut, par la il neige.

Wall street chute a nouveau au plus bas depuis 1997, Paris, Tokyo et Toronto suivront.

On ne parle que d’économie, de déficits publics, de licenciements et fermetures d’usines.

On insiste sur le lien entre alcool et cancer, nous ne pouvons plus boire un verre tranquille.

Slumdog Millionaire, l’histoire d’un jeune Indien issu d’un bidonville qui gagne à un jeu télévisé, est reparti avec huit Oscars et les clients ex-millionnaires de Madoff eux, quittent leurs domaines et pour un « bidonville » , mais tout est relatif .

La terre tourne en sens inverse en ce 24 fevrier 2009.

Nous payons le prix nous les socialistes d’avoir suivi ces capitalistes , mais le prix n’est pas proportionnel pour tous, les faibles, les pauvres, les jeunes paient le gros prix. Les riches, les privilégies eux retireront le caviar et le vin du festin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :