Salut grand père an II

21 avril 2014

Comme les temps courent pour les grands pères, n’est ce pas Papy ?
L’an I c’était mon anniversaire, je n’y comprenais rien si ce n’est du monde qui jesticulait, et pourtant depuis que de changements, je vais au gan tous les jours, je cours, j’apprends des tas de choses en regardant les autres enfants et je sais que tous les dimanches et lundi c’est toi qui vient me reprendre, je lance le bye byyyyye à tous, et nous voila main dans la main, nous entrons dans l’immeuble et Pizza vient nous accueillir, et je demande sans cesse "efo mamy, ou est mamy". Lorsqu’elle m’ouvre la porte je sautille et cours de joie dans la maison, puis c’est pipi avec accompagnement iphone obligatoire. Un jeu une histoire et je me laisse aller prendre par Mamy pour un beau sommeil. 

J’ai bien evolué, je le sens par vos mots admiratifs a tous, d’abord avec Pizza notre chienne c’est moi le maitre et elle me suit pour jouer au ballon ou me piquer mon biscuit, ensuite  je joue au malin avec la nouriture car vous êtes tous aux aguets sur le sujet, je sais ce que je veux, Of, PTitim, jus d’orange car Mamy s’amuse à me le passer du verre rouge au verre vert, le cottage est mon plat preferé et j’ai remarqué que vous essayez tous de ne pas évoquer ce mot cottage. 

Cette année j’ai appris tous les noms de couleurs, et meme les chiffres … anglais de One TWO three four five avec accent américain merci YouTube!
J’ai appris à parler, à faire des phrases, au debut c’était compliqué ça se coinçait dans ma gorge et vous rigoliez mais ça avance. J’ai appris à faire mes besoins comme vous les grands sans rien salir, et même à m’asseoir sur le cabinet comme vous, merci Iphone, merci YouTube, je m’asseois et je me sens au cinema, je ne fais plus attention qu’au film.  A propos de besoins j’ai bien èvolué mais toi Papy tu es allé acheter un livre sur les enfants qui font encore dans leur culotte et tu as le culot de me le raconter. Tu fais marche arriére attention … Reprends toi . Le monde évolue la preuve c’est moi.

J’adore vous rendre visite le vendredi soir, j’aime bien le repas familial surtout depuis que je prends place sur une chaise normale comme vous tous, et que je joue le blasé devant la bouffe. Puis bien habillé et poli je m’asseois sur le fauteuil pour écouter une histoire.
La plage, le sable, l’eau, les pierres, j’adore ca et je n’en ‘ai plus peur. Quelle joie de jongler avec de l’eau et des dizaines de ballons meme sur le balcon, et je ne comprends pas pourquoi vous m’empechez souvent, je me deshabille, je crie kadour, mayim, mais vous êtes paralysé par la peur du froid. Allons, allons , bon l’étè est bientot là et on va s’amuser.
Une bonne année  en perpective malgré  le nombre de jours de fievres et mon nez qui coule à flot, mais que faire si mes petits camarades me passent leurs virus.

On va souvent au resto, pour une pizza, un croissant ou un repas, et la je me tiens à merveille, assis comme un grand, j’apprecie les bons moments loin de la maison.
C’est vrai que je suis pas fort en foot pour rejeter le ballon, et que tu me vois deja en intello plutot qu’en prolo, mais laisse moi le temps et je saurais d’ici l’an III te faire courir aprés la balle, promis, donc à tantôt. Et je reviens à mon leitmotiv  de l’an II "efo mamy?" 

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:
- Salut grand père, an 1

- Salut grand père


Le compliment du jour

20 avril 2014

Au siecle dernier, avant facebook et les sites de rencontre, siffler une fille était la norme et equivalait à  un compliment et à un avant propos de draguerie.
Les temps ont changé, aujourd’hui, il n’y a pas de législation en France sur le "harcèlement de rue"  mais les normes sont autres et siffler c’est emmerder, c’est harceler.

Que faire ? J’en viens à regretter Rome (1999) où au passage d’une jolie fille, les ouvriers des voies publics dans la rue stoppaient leurs marteaux piqueurs et leur forage  …pour siffler, prendre un bol d’air et se remettre au boulot.  C’était la dolce vita.


Prends l’oseille et tire toi

17 avril 2014

Interrogé sur la position de Washington sur la Crimée, rattachée en mars à la Russie, M. Kerry a déclaré : les États-Unis «n’ont pas renoncé, mais nous ne sommes pas venus (à Genève) pour parler de la Crimée».

Voici la preuve que la Crimée sera sacrifiée pour avoir la tranquilité en Ukraine. Poutine a bien joué son tour, il empoche la Crimée contre une promesse de ne pas s’attaquer à l’Ukraine.
Cela arrange Obama, cela arrange les européens desemparés et avides d’echanges commerciaux, cela arrange le monde. Poutine 1 – Obama 0, mais le principal est pour ce dernier de pas perdre la face. En fin de compte on ne comprend pas comment Kroutchev avait offert sur un plateau la Crimée à l’Ukraine. Poutine n’a que reprit cet inestimable cadeau.
Mourir pour la Crimée, mourir pour des idées, l’idée est tres mauvaise en 2014.


Mon assiette mondialisée

16 avril 2014

Impossible de savoir ce qu’il y a vraiment dans nos assiettes, impossible de savoir dans quelle terre, ou quelle serre a poussé la tomate de mon déjeuner, impossible aussi de savoir ce qu’a mangé la poule qui a pondu mon œuf. Impossible de savoir quels produits chimiques ont étè ajoutés.


La rumeur au temps d’internet

15 avril 2014

Au temps d’Internet, et donc de l’instantanéité de l’information, démentir une rumeur, c’est parfois lui donner de l’ampleur, la mettre au centre du débat, la faire résonner",  explique un spécialiste en communication virale


Mais la taire, ne pas répliquer, c’est aussi la laisser s’installer comme une évidence
, donc comme une vérité", explique un autre spécialiste en communication virale.

Lire sur le même thème:
- http://gerardrouah.wordpress.com/2011/11/08/la-vitesse-de-propagation-d’une-rumeur/
- http://gerardrouah.wordpress.com/2009/04/28/mefiez-vous-de-ou-les-rumeurs-font-monter-les-encheres/


une gaffe en politique

8 avril 2014

En politique, une gaffe est le moment où un politicien se met par accident à dire la vérité.

Michael Kinsley, journaliste américain


Le bout du monde

22 mars 2014

Je me suis toujours demandé ou est le bout du monde,
Quand on fait un long voyage on va au bout du monde,
Quand on s’enfuit c’est pour aller au bout du monde
Quand on disparait c’est qu’on est au bout du monde.
 
La disparition de l’avion MH370 nous indique exactement ou est le bout du monde: c’est au bout du monde que se trouvent semble-t’il l’épave et les passagers de l’avion.

La bout du monde à 5150km de la Malaysie, à 2260 de Perth en Australie, à 1350 km de Kerguelen en Artactique francaise. Presqu’impossible d’y arriver au bout du monde, moi qui croyait que le monde était un village global, que l’homme et les satellites controlaient chaque coin et recoin, voici ce bout du monde devenu un coin d’enfer depuis les péripeties du vol MH370.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.